À l’est de Faro : Vila Real de Santo António et Olhão

C’est le second article sur mon week-end de Pâques (article n°1 ici).
.
Week-end de Pâques
Le vendredi 19 avril est férié au Portugal (mais pas le lundi). Il se trouve que mes parents et l’une de mes sœurs sont à Tavira pour quelques jours. J’en profite donc pour découvre l’est de l’Algarve que je ne connais pas.
Vila Real de Santo António
Il ne fait malheureusement pas beau. On décide de partir quand même à la ville frontière avec l’Espagne – Vila Real de Santo António. C’est une petite ville de 20 000 habitants fondée en 1774. Le fleuve Guadiana sépare le Portugal de l’Espagne. Avant la création d’un pont plus loin, le ferry était la seule option pour pouvoir rejoindre l’Espagne (l’Andalousie).
On se promène le long du fleuve puis dans le petit centre-ville où il y a pas mal de monde.
.
.
.
.
.
.
Olhão
Sur le chemin pour rentrer à Portimão, je choisis de m’arrêter à Olhão (50 000 habitants). Depuis Olhão, on peut relier en ferry ou en bateau la réserve naturelle « Ria Formosa ». Mais, le temps ne s’y prête pas. On aura eu décidément un mois d’avril vraiment mauvais.
.
Lorsque j’arrive à Olhão, c’est l’heure du marché et il y a un monde fou. On n’entend plus trop parler espagnol mais plutôt français (parmi les touristes). Comme souvent, je me balade dans le vieux centre-ville et le long de la rivière. Il n’y a pas d’accès à la plage sans utiliser un bateau. Je tombe sur quelques beaux bâtiments mais Tavira était tellement jolie que Olhão me déçoit. Faudra par contre que je revienne pour aller sur la réserve naturelle.

🇵🇹

Laisser un commentaire