Fin d’expatriation : je retourne vivre en France

Après quatre années passées à l’étranger, j’ai décidé de rentrer en France.
.
4 ans et 3 expatriations plus tard
A 18 ans, j’ai pris une année sabbatique et je suis partie vivre un an à Chicago en tant qu’au pair. Même si l’expérience n’a pas été évidente, j’en suis ressortie changée et avec une forte envie de repartir vivre à l’étranger.
En 2016, une fois ma licence en poche, je me suis installée au Canada grâce au PVT. J’ai ensuite déménagé à Melbourne, en Australie, et puis à Portimão, au Portugal. Ne me plaisant pas au Portugal, j’ai choisi de mettre fin à cette expatriation. 
.
Où m’installer après le Portugal ?
Je vis au Portugal depuis janvier 2019. J’ai rapidement su que ce n’était pas ici que j’avais envie de m’installer sur du moyen-terme. J’ai donc commencé à réfléchir à mon « après Portugal ». Le Portugal est ma quatrième expatriation et j’espérais vraiment y rester plusieurs années. Je n’avais plus de projets, d’envies particulières. Je souhaitais me poser quelque part et arrêter d’enchaîner les déménagements.
.
.
J’ai hésité entre trois options :
– m’installer en Angleterre
– faire une demande de résidence permanente canadienne
– faire un WHV en Nouvelle-Zélande
.

Il y a encore quelques mois, j’étais persuadée que je déménagerais à Londres en 2020. Mais, si je n’ai jamais souhaité m’expatrier en Angleterre avant, c’est parce que cela ne m’attirait pas plus que cela pour différentes raisons. Début 2020, l’officialisation du Brexit m’a complètement refroidie. Je me suis dit que ce n’était pas le bon moment pour tenter cette expérience.
Pour le Canada, je me suis beaucoup renseignée. Les démarches peuvent prendre jusqu’à 2 ans et coûtent environ 2500 euros. J’avais comme idée de vivre en Colombie-Britannique. Je n’ai finalement pas fait la demande de résidence permanente car je ne voulais pas dépenser autant de sous pour peut-être me voir refuser à la fin la résidence permanente (c’est assez compliqué à expliquer).
Partir un an en Nouvelle-Zélande avec un WHV m’a traversé l’esprit. La Nouvelle-Zélande m’attire beaucoup mais je souhaite vraiment m’installer plusieurs années quelque part. Je risquais de passer encore 1 an à galérer pour trouver du travail comme ça a été le cas en Australie. Le PVT/WHV ne correspond plus à mes besoins.
.
.
.
Choisir de rentrer en France
Plus les mois passaient, plus j’étais perdue. Puis, j’ai eu la réflexion inverse. Pourquoi ne pas trouver en France un poste où j’aurais besoin de voyager ou d’utiliser mon anglais au quotidien. Petit à petit, j’ai envisagé de revivre en France même si, au fond, je n’en ai pas envie.
Je suis toujours aussi convaincue que vivre à l’étranger est ce qu’il me faut. J’ai maintenant 28 ans, j’ai vécu dans six pays étrangers. J’ai eu des emplois divers et variés. Mais, j’ai aussi besoin de stabilité : ne plus déménager sans cesse, ne plus perdre mon emploi et mes amis tous les ans.
J’avais prévu de quitter le Portugal en mai et je me laissais encore quelques semaines pour prendre une décision. Mais, la pandémie du coronavirus a débuté et tous mes plans sont tombés à l’eau. J’ai dû annuler mes vacances et décaler mon départ du Portugal.

Rentrer en France semble la solution la plus sage. J’ai même pensé rester au Portugal quelques mois supplémentaires pour être sûre de ne pas me retrouver au chômage. Le futur reste très flou avec la crise économique liée au coronavirus. En tout cas, débuter une nouvelle expatriation en ce moment n’était plus du tout une option.

Pour conclure, je suis rentrée en France le 31 juillet 2020. Je ne sais pas où je vais vivre ni combien d’années je resterai en France. Je crains que la fin d’année 2020 soit difficile pour moi. To be continued.

2 Replies to “Fin d’expatriation : je retourne vivre en France”

  1. Hello,

    J’espère que tu vas enfin trouver ce que tu cherches en France ! Pour info, la RP au Canada ne prend deux ans que si tu choisis de le faire au Québec, dans toutes les autres provinces c’est environ six mois :). Nous cela nous a pris un tout petit peu plus de six mois parce qu’il manquait un document, mais c’est très rare ! N’hésite pas si tu veux te renseigner plus, nous avons fait un article sur les démarches de RP si tu en as toujours l’envie, je suis dispo pour répondre à tes questions aussi 🙂

    1. Merci pour ton commentaire.
      Je ne suis (pour l’instant) plus intéressée par le Canada.

Laisser un commentaire