Week-end prolongé à Dublin

Le 10 juin est férié au Portugal. J’en profite et m’envole pour trois jours à Dublin..
.
Pourquoi Dublin ?
Cette année, j’ai envie de visiter des pays européens que je ne connais pas encore. Une amie m’a proposé qu’on se retrouve le temps d’un week-end à Dublin. 
Préparation du séjour
Je me rends compte que je vais être très limitée dans mes voyages en vivant dans le sud du Portugal. Les horaires des avions ne permettant pas de partir sur un week-end. Heureusement, Dublin est l’une des exceptions. Les billets d’avion étaient par contre un peu chers. 
A l’aller, je pars avec Ryanair. Je remarque qu’il faut maintenant payer 10 euros pour avoir un bagage cabine autre qu’un sac à main, c’est abusé. Mon retour se fera avec Tap Portugal.

Niveau logement, on réserve une chambre dans un airbnb situé entre l’aéroport et le centre-ville. Le prix des logements sont très élevés à Dublin.
Je croise les doigts pour que le beau temps soit au rendez-vous. Je me fais une joie de passer un week-end dans un pays anglophone.
.
.
3 jours dans la capitale de l’Irlande
VENDREDI 7 JUIN
Ils prévoient de la pluie tout le week-end, je suis déçue. Mon avion part à 20h de Faro. Le trajet dure 3h. Choc thermique en sortant de l’avion, il faisait environ 25°C à Faro et là il fait 8°C à Dublin. Je suis surprise de voir que tous les panneaux sont traduits en Gaélique irlandais.
Je devais retrouver mon amie Charlotte à l’aéroport mais son avion a été annulé. J’ai pris plus de 50 avions et aucun n’a été annulé. Cette possibilité ne m’avait même pas traversé l’esprit. Je prends donc seule un taxi. J’arrive à minuit à l’airbnb. Les hosts Anthony et Margaret sont adorables, chaleureux, plein de petites attentions.
SAMEDI 8 JUIN
L’avion de Charlotte a encore été annulé. Je décide de faire un free walking tour à 11h. J’en avais fait un à Berlin et j’avais bien aimé. Le guide est très bien et raconte l’histoire de l’Irlande. Cela dure 2h30. Puis, je me balade. Il y a beaucoup de monde à Dublin aujourd’hui, beaucoup de musique dans les rues. Le temps est correct, il ne pleut pas.
Je découvre le fleuve Liffey, les pubs typiques, quelques beaux bâtiments, un parc, des rues animées. Enfin, je retrouve Charlotte à 18h30. 
.
.
DIMANCHE 9 JUIN
A 9h15, on réserve sur internet des billets pour visiter la prison de Kilmainham à midi. C’est « sold out » mais je sais qu’ils remettent en ligne les tickets des gens ayant annulés. La visite guidée de 1h est intéressante.
Je me rends compte que le 20ème siècle a été très important pour l’Irlande. 
Il y a eu la guerre d’indépendance, la guerre civile et la famine. Des prisonniers de la guerre civile ont été exécutés dans cette prison. Pendant la famine, 1 million d’Irlandais sont morts (sur 8 millions) et deux autres millions de personnes se sont réfugiés dans d’autres pays. Certains Dublinois se sont mis à commettre des délits pour se retrouver en prison et avoir à manger. 
L’après-midi, on visite la bibliothèque de Trinity College à 15h30. J’avais aussi réservé les billets en ligne. La bibliothèque est belle mais il y a tellement de monde que ça rend la visite désagréable. J’ai peut-être choisi le mauvais horaire. Je ne pensais pas qu’il puisse y avoir autant de monde.
LUNDI 10 JUIN
On laisse nos valises à Ned Kelly’s sportsclub pour 6 euros. On refait une bonne balade dans Dublin et on se pose au Temple Bar. On quitte Dublin vers 15h30. C’est passé trop vite. 
.
Pour résumer, j’ai passé un très bon week-end. Le temps a été bien meilleur que prévu. Les Irlandais sont adorables. Une journée suffit pour découvrir Dublin (sauf si on fait des musées). C’est une ville agréable à visiter mais pas exceptionnelle.

🍻

Laisser un commentaire