Les chutes du Niagara côté canadien et américain

Les chutes du Niagara étaient sur ma « to do list » de jeune fille au pair il y a six ans. Situées à seulement 1h30 de route de Toronto j’avais extrêmement hâte d’y aller depuis que je suis arrivée au Canada. J’y suis allée avec les bus Safeway pour 20$. C’est le moins cher et on arrive vraiment à côté des chutes. Le seul inconvénient c’est qu’on ne peut pas réserver sur internet et qu’on ne sait pas vraiment combien on paye – faut téléphoner ou se déplacer en boutique. J’ai passé la journée avec Anne-Lise (française en PVT).

La découverte des chutes

Ma première impression à l’arrivée dans la ville c’est que ça ressemble à Las Vegas avec tous les casinos. Beaucoup disent que c’est surfait, plein de touristes et qu’en deux heures on fait le tour. Je ne savais donc pas à quoi m’attendre. J’ai été subjuguée par cette nature qui a pu créer de telles choses. C’est magnifique à voir et impressionnant. Les chutes canadiennes sont en arc de cercle tandis que les chutes américaines sont droites.

Tour en bateau

Si tu prends le bateau côté Canada tu as le poncho rouge, sinon tu as le poncho bleu. J’ai trouvé ça excellent. Dès notre arrivée on a été de suite faire le tour de bateau. Aller au pied des chutes permet de les voir sous un autre angle. On se rend mieux compte du bruit et de la puissance. On se fait complètement tremper, heureusement qu’on a le poncho (que j’ai gardé en souvenir).

La ville de Niagara Falls

Je pensais que la ville était le coin des casinos. C’est donc surprise mais ravie que j’ai découvert la partie de la ville avec plein d’attractions et un côté « fake »/vacances que j’ai beaucoup aimé. Ça change.

Voir les chutes côté Etats-Unis

La frontière entre le Canada et les Etats-Unis se trouve au milieu d’un pont. Ça a été un super moment. Puis, il faut passer les douanes et ça ne rigole pas avec les douaniers américains. Anne-Lise avait déjà un visa touriste, moi j’ai du faire le mien et payer 6$ (américains). Ça se fait en deux étapes. Quand j’ai rendu le papier, payé et reçu mon visa, le douanier a commencé à questionner Anne-Lise et mettre en doute le fait qu’elle reviendra bien au Canada (son visa se terminait quatre jours après). 

Les chutes de nuit

J’allais lu qu’il fallait absolument voir les chutes de nuit et j’avoue que ça ne m’a pas fait grand chose. Je les trouve bien plus belles de jour. Je pense pas du tout que ce soit nécessaire de rester juste pour voir les chutes avec des lumières.

Pour finir, la journée a été juste incroyable. C’était aussi beau que ce que j’avais imaginé. J’ai été extrêmement heureuse après cinq ans d’être retournée aux Etats-Unis même le temps de deux heures. Vivement le prochain voyage (#wanderlust) !

🍁

« This heart of mine was made to travel the world »

dsc04973

dsc04958

dsc05103

dsc05102

dsc05113

Laisser un commentaire