Burano et ses maisons colorées

Le 13 novembre, c’est ma deuxième journée à Venise. J’ai envie de passer l’après-midi sur l’île de Burano.
Une demi-journée à Burano
J’avais fait des recherches sur Murano, Burano et Torcello. Si j’avais assez de temps, j’avais prévu de (re)visiter Burano puis d’aller à Torcello que je ne connais pas.
Après une journée et demie à visiter Venise, je me rends à la station de vaporetto Fondamenta Nuove. Evidemment, je me perds et mon GPS semble lui aussi paumé. Le billet aller-retour coûte 15€. Je prends le bateau de 12h10 et le trajet dure 45mn. Je décide de me focaliser sur Burano. La nuit tombe tôt donc les journées sont courtes et je n’aurai pas le temps de faire les deux îles.
Burano est une petite île mais les ruelles sont tellement jolies que j’ai envie de prendre des photos à chaque coin de rue. Je m’amuse d’ailleurs à me prendre en photo devant les murs colorés. Je vais de petite ruelle à petite ruelle.
Ma curiosité me fait traverser un grand pont et je finis dans des vignes sur l’île d’à côté (à Mazzorbo). C’est irréel de passer en quelques mètres des rues colorées et bondées à cet endroit. Je fais le tour de cette mini-île. C’est la fin de journée. Il n’y a personne, c’est calme. C’est super sympa, ça me prend environ 30-45mn de faire le tour.
Je retourne à Burano pour le coucher du soleil. Les jolies couleurs ne sont toujours pas au rendez-vous. Je profite de cette ambiance différente : presque plus de touristes, la nuit qui tombe, les lumières qui s’allument… C’est magique ! J’adore ! Je prends le ferry retour de 5h55 qui met à peine 40mn pour revenir à Venise. C’était une super journée !

🇮🇹

« Life is a combination of magic and pasta. » – Federico Fellini.


Laisser un commentaire