Dernier jour à Athènes & fin des vacances

Les vacances touchent à leur fin. Je n’ai pas envie de quitter la Grèce ! Je profite de cette dernière journée pour refaire un tour dans Athènes et aller au musée d’archéologie.

 

Dernière journée en Grèce
J’ai le cœur lourd au réveil. Je suis triste que ce soit ma dernière journée en Grèce. Je retourne à l’ancienne bibliothèque près de la station Panepistimio car je souhaite la visiter. Mais, je n’ai pas l’impression que ce soit possible. 
.
Je me balade dans le centre. J’utilise mon GPS pour vérifier si j’ai bien visité tous les quartiers de ma liste. Après trois jours à Athènes, je n’arrive toujours pas à me repérer. Et là, surprise, j’arrive dans le quartier d’Anafiotika que je ne connais pas. C’est tout mimi, les ruelles me rappellent les îles des Cyclades. Ce sont, je trouve, les rues les plus jolies de la ville avec celles de Plaka.
Les quartiers de Thissio, Plaka et Anafiotika sont absolument à visiter (mais pas très grands). Moi qui croyais avoir tout vu d’Athènes, quelle erreur ! J’ai gardé le plus beau pour la fin sans le savoir. Et dire que j’aurais pu passer à côté !

 

Je vais ensuite au musée national d’archéologie. Il y a la queue à l’entrée, je ne m’y attendais pas. Je me dis que j’aurais dû acheter mon billet en ligne. Heureusement, la queue avance vite. Par contre, on attend en plein soleil. Je reste deux heures au musée. A la fin, j’en avais marre donc j’ai vite visité les dernières salles. Si on est passionné, il y a de quoi rester de nombreuses heures à tout regarder. Ca ne m’a pas vraiment plu mais j’ai vu les fresques d’Akrotiri (Santorin) donc j’étais contente [voir photo ci-dessous].

 

Je retourne à la colline des muses car j’avais adoré la vue. Mais, ils ont mis des rubans sur l’entrée secondaire que j’avais utilisée. Je suis déçue. Ca sent la fin des vacances.
Ma seule autre idée pour voir le coucher du soleil c’est d’aller juste à côté de l’Acropole. La vue est sympa mais plus on se rapproche de l’heure du coucher du soleil, plus il y a du monde. Les gens se mettent devant moi pour se prendre en photos et repartent. Ils ne viennent que pour prendre leur photo, font du bruit, prennent leur temps. Bref, ce n’est pas le sympathique moment attendu. Je dois quand même préciser que les autres endroits pour voir le coucher du soleil sont fermés donc tout le monde vient ici. 
Une fois le soleil couché, je refais un tour dans le centre-ville avant de rentrer à l’Airbnb.
.
Retour en France
Je me réveille tôt donc je décide de partir en avance à l’aéroport. Ca m’évite de stresser en craignant d’arriver en retard. Je ne sais pas pourquoi mais je me suis tous les jours réveillée très tôt (vers 6h du matin) et je n’arrivais pas à me rendormir. 
Je vais à la station de métro la plus proche et j’achète le billet spécial pour aller à l’aéroport (coût : 9€). J’ai un changement de ligne à faire pour récupérer la ligne M3. Puis, en 40mn je suis à l’aéroport donc c’est très facile.

A l’aéroport, j’attends longtemps pour pouvoir déposer ma valise en soute. Tous les comptoirs sont pris par des passagers qui prennent des plombs. Il y a une française qui en plus fait tout un sketch car quelqu’un a pensé qu’elle passait devant tout le monde. Ahlala…
Juste avant d’embarquer, je trouve 10€ par terre, ahhh ! J’ai une place au hublot donc je suis ravie. Il y a des nuages donc il y a beaucoup moins à voir qu’à l’aller. Je somnole quasiment tout le vol, je me suis même endormie. Les trois heures passent très vite. Par contre, qui a eu l’idée à Air France de proposer comme unique option de « repas » un sandwich au cumin ? Heureusement que j’ai des snacks dans mon sac.
 
L’avion arrive 10mn en avance et je récupère rapidement ma valise. Je prends le RER + métro. Une fois à Montparnasse, j’échange mon billet pour prendre le train d’avant pour rentrer en Bretagne.
Ces vacances se terminent donc super bien. Cette journée retour s’est très bien passée, de quoi finir ce séjour en beauté et ne garder que de bons souvenirs ! Il m’arrive généralement toujours une m*rde en voyage : un logement décevant, un taxi qui m’arnaque etc… Et là, rien ! Ce voyage freestyle aura été parfait ! 
.
.
Conclusion des vacances
Je n’en reviens pas que mes vacances organisées deux jours avant de partir se soient aussi bien déroulées. La Grèce aura pour toujours une place spéciale dans mon cœur. Depuis début septembre, ce voyage est même gravé sur ma peau.
.
– Il a fait chaud voir très chaud pendant ces deux semaines mais pas caniculaire. J’ai supporté la chaleur. Sur les îles, il faisait environ 31-34°C à l’ombre (24°C la nuit) et 34-38°C à Athènes (pareil environ 24°C la nuit). Je trouve ça super agréable de ne pas avoir à vérifier s’il va pleuvoir, faire froid ou chaud ou bien de devoir transporter un parapluie ou un pull toute la journée. Mon voyage au Japon m’a servie de leçon et j’étais mieux préparée.
– Je trouve la langue grecque agréable à l’oreille. Un peu semblable à l’espagnol dans la façon de prononcer et avec peut-être une pointe de russe aussi. Il est par contre impossible d’en comprendre un seul mot.
A Athènes, j’ai acheté du sopalin au lieu du PQ car tout était en grec. J’ai aussi dû acheter de la lessive car, même s’il y en avait à l’appartement, je n’étais pas sûre de ce que c’était : de la lessive ? de l’adoucissant ? autre-chose ? Faire les courses en Grèce est une aventure en soit. Heureusement, les stations de métro à Athènes sont traduites dans l’alphabet latin.
– J’ai été embêtée par tous les touristes qui me demandaient des photos ou des infos. Je ne sais pas pourquoi, même lorsque je voyage avec d’autres personnes c’est toujours à moi qu’on demande. Quand ils sont agréables et polis, pas de souci. Par contre, il y a eu notamment deux fois des Français pas très corrects. Tu leur rends service mais ils l’oublient je crois.
Sur les îles, il ne fallait pas jeter le papier dans les toilettes.
– J’ai été surprise par le nombre important de policiers croisés à Athènes.

🇬🇷

« Like all great travellers, I have seen more than I remember, and remember more than I have seen. » – Benjamin Disraeli

Laisser un commentaire