3 mois au Canada – bilan

En un mois on est passé de la photo du haut à celle du bas. Au revoir citrouilles et les belles couleurs des arbres. Bonjour froid, neige et décorations de noël.

Travail

J’ai travaillé entre 33 et 35 heures par semaine pour Toys R Us. Nous devons demander à chaque client si il veut faire une donation à une fondation. La manager a un jour menacé de me licencier moi et ma collègue car les gens ne faisaient pas assez de donations. Dimanche dernier, ils ont licencié (du jour au lendemain et sans raison) trois personnes récemment engagées. C’est là où tu envies le système français.

Je donne maintenant des cours de français à trois personnes – entre trois et cinq heures par semaine.

Logement

Les soucis ont continué dans la colocation. Ma colocataire brésilienne qui est devenue une amie a déménagé. J’ai maintenant comme voisin un couple qui oublie assez régulièrement qu’ils ne sont pas seuls à cet étage. Sachant que la personne qui posait à la base problème est toujours là. Je pense donc déménager dès que je trouve un nouveau travail (mon contrat chez Toys R Us se termine dans un mois).

Vie sociale

J’ai voulu aller à des meet ups pour les voyageurs de Toronto mais je travaille le week-end et le soir donc c’est vraiment compliqué. C’est sûrement le point le plus à améliorer en ce moment dans ma vie.

Anglais

Les clients à mon travail devinent quasi tous que je suis française de part mon accent. 

Moral

Aucun soucis niveau moral. Après un octobre très pluvieux le temps de novembre a été bien plus agréable (même si froid) donc ça aide. 

Quotidien à Toronto

Les premiers flocons sont arrivés le 20 novembre (pas grand chose). Je me suis inscrite sur la liste des français de l’étranger pour pouvoir voter l’année prochaine aux élections. J’ai aussi fait une carte à la bibliothèque.

Voyages/sorties

Pas de voyage ce mois-ci pour plusieurs raisons (froid, argent …) . Mais, je suis en train de planifier des voyages avec mes frères et sœurs – j’ai hâte.

Je n’ai rien fait pour Halloween car je travaillais. Je crois que la chose la plus sympa du mois a été d’assister à une émission de télévision canadienne.

Conclusion

Le froid est arrivé un peu trop rapidement à mon goût. C’est reparti pour les recherches d’emplois et de logement.

🍁

« Travel is never a matter of money but of courage. » – Paulo Coelho.
[Voyager n’a jamais été une question d’argent, mais de courage.]

Bilan-3mois-Canada

2 Replies to “3 mois au Canada – bilan”

  1. Bon courage pour tes projets ! Je suis en Espagne et ici aussi on licencie les gens du jour au lendemain… C’est choquant au début, effectivement. 🙁

    1. Entre ça et les contrats où tu peux travailler 0 heure certaines semaines, c’est difficile de vivre avec ces pressions !

Laisser un commentaire