San Francisco, 7 ans après

Sept ans après ma semaine de vacances à San Francisco, je profite de mon séjour à Los Angeles (LA) pour retourner voir mon cher Golden Gate.
.
Février 2011
Je suis à Chicago pour un an, je suis fille au pair. Avant de m’envoler pour les Etats-Unis, deux villes me faisaient rêver : New York et San Francisco (SF). Pour mes premières vacances, j’ai décidé de partir une semaine à San Francisco. J’étais jeune (18 ans), c’étaient les premières vacances que j’organisais. San Francisco a été une grosse déception.
J’ai fait des erreurs en organisant mon voyage à SF. J’y suis allée hors saison et il a plu énormément. J’ai pris un hostel peu cher qui s’est révélé être un très mauvais choix. Une semaine était aussi trop long. Etre seule n’a fait qu’accentuer tout ça.
Voyager n’est pas toujours tout beau et tout rose. Il y avait des SDF partout, la ville était assez morte, sans trop d’intérêt à part les quelques coins super touristiques qu’on voit partout à la télé. J’ai quand même adoré Alcatraz et le Golden Gate. Ces vacances, j’y ai repensé souvent. Et si … Et si j’étais partie avec quelqu’un ou à une autre saison, mon avis sur la ville aurait-il été différent ? Ça me tentait donc à cœur d’y retourner.
.
.
Sept ans plus tard
Je ne me voyais pas revenir en Californie sans passer à San Francisco. J’avais prévu d’y aller avec les amis chez qui je séjourne. Mais, on n’a trouvé absolument aucun logement à un prix correct. J’ai alors regardé pour y partir seule mais tout était plein. J’étais vraiment déçue. Je n’ai pas compris comment c’était possible de ne pas avoir un lit de libre quelque-part.
La seule solution était de prendre un bus de nuit (8 heures) depuis Los Angeles, passer la journée à SF puis reprendre un bus de nuit pour rentrer à LA. J’évite toujours les bus de nuit car je suis incapable de dormir un minimum. Visiter une ville après une nuit blanche n’est pas idéal. Mais, c’était ça où rien. 
Heureusement, il y a des billets de bus pas chers. Je pars de nouveau avec Flixbus. Je sais qu’une journée c’est bien trop court pour profiter de SF. Mais, je connais déjà la ville donc je vais me focaliser sur les endroits que je veux absolument revoir.
.
.
Le 27 septembre 2018
Mon bus part d’Union station à LA à 22h05. Je n’arrive pas à trouver le sommeil. Le bus de nuit c’est pire que dans mes souvenirs. On arrive à SF à 6h30. Il fait frais et nuit. J’attends dans une station de train à côté que le soleil se lève. Les gens sont en blouson/pantalon ici. A LA, c’était débardeur-short, snif.
Je commence par Union Square. Je tombe sur une rue bloquée à la circulation pour DreamForce. C’est sûrement la raison pour laquelle il n’y a aucun logement de libre. Je me retrouve par hasard dans le quartier où était mon auberge de jeunesse, ça fait bizarre ! Il y a toujours plein de SDF. Les maisons sont plus sympas que dans mes souvenirs.
Je marche jusqu’à Alamo Square pour revoir les fameuses maisons victoriennes. Je vais à Lyon St où se trouve une jolie vue et un immense escalier pour aller dans le quartier du dessous. Je continue par Fisherman’s Wharf qui est un lieu incontournable. Il y a beaucoup de monde. Les otaries n’ont pas bougé et sont toujours au Pier 39. Je déjeune à In-n-out.
.
.
Je vais à Lombard Street, la fameuse rue la plus tortueuse du monde. J’avais oublié que les collines étaient aussi impressionnantes. Ça donne du cachet à la ville. Personnellement, ça ne me plait pas. Tu montes une grosse colline et une fois en haut ça redescend de suite. Ce n’est pas très agréable.
.
Puis, je me fais plaisir et mange un cheesecake à la Cheesecake Factory. C’est cher mais super bon. Le ciel est maintenant assez dégagé alors je vais enfin voir mon Golden Gate. Bon, il est quand même toujours dans les nuages. C’est l’endroit à SF qui me fait quelque-chose, qui ne me laisse pas indifférente. Je prends plus de temps que prévu pour y arriver donc je n’ai pas le temps de pousser jusqu’à Baker Beach et Lands Ends Lookout. Tant pis.
.
Je reste pour le coucher du soleil. Mais, j’ai la poisse ces derniers mois et à cause de nuages ça ne rend pas grand chose. Au moins, il ne pleut pas mais j’espérais cette fois-ci avoir du beau temps. Je rentre du Golden Gate à pieds jusqu’au bus. Après vérification sur googlemaps, j’ai marché environ 20 miles aujourd’hui. Soit 32 kms. Ça me permet de me promener dans un maximum de quartiers.
.
C’était une super journée malgré la fatigue et le peu de temps pour en profiter. Je ne suis toujours pas plus fan de San Francisco que ça. Mais, ça m’a fait très plaisir d’être de retour à SF.

🌴

9 Replies to “San Francisco, 7 ans après”

  1. J’oublie souvent de regarder tes videos car je préfère lire le texte avant et souventj’oublie après d’y retourner :s

    en parlant de NY ton blog de ton année au pair existe toujours ?Je le cherchais l’autre jour pour relire tes articles sur NY avant d’y aller mais impossible de le retrouver …

    1. Je sais que certains préfèrent les vidéos que les photos. Le contenu est sensiblement le même donc si tu les loupes il n’y a pas de soucis ^^
      Non, j’ai supprimé mon blog. C’était douloureux d’avoir accès à ce contenu sachant que je voudrais vivre aux USA mais que je ne peux pas. Mais, si tu as des questions ou tu veux que je te liste là où j’ai été, je peux le faire.

      1. Ah c’est dommage 🙁 ben écoute oui si tu as des conseils/idées je suis preneuse ! J’ai déjà fait une bonne liste de choses à faire et repérer pas mal de chose mais on sait jamais 🙂

        1. Je te mets la liste en commentaire sur ton blog. Rien qui ne sorte de l’ordinaire et ça date d’il y a 7 ans quand même.

          1. Marine dit :

            Merci 🙂

  2. Et bien tu as eu du courage de faire toute cette route pour la journée ! Bon pour SF et le GG je pense que je l’aurais fait aussi :p Il est toujours aussi beau ♥ Vraiment hâte de pouvoir enfin le voir en vrai et visiter cette ville !

    1. Oui, ça m’intrigue de savoir comment tu trouveras la ville !

  3. Ah oui en effet, tu n’as eu beaucoup de bol avec SF. C’est pourtant une jolie ville ! En effet, il y a beaucoup de SDF, mais on s’y fait (c’est d’ailleurs le plus triste dans l’histoire). Et Vraiment pas de bol de tomber pendant la semaine du gros congrès de Sales Force, je confirme c’était l’enfer … !

    1. San Francisco est définitivement une ville à visiter mais je n’accroche pas plus que ça.
      J’ai quand même réussi à profiter de SF même si je n’ai pu rester qu’une journée à cause du congrès 🙂

Laisser un commentaire