Après le Canada, je pars en WHV en Australie !

Je rentre en France fin novembre après 15 mois à Toronto. Après Chicago et Toronto, j’ai décidé de m’installer en Australie. Je pars à Melbourne avec un PVT en janvier 2018.

Encore un PVT ?

Je savais qu’après mes études je souhaitais retourner en Amérique du Nord. Idéalement, c’est aux USA que je voudrais vivre mais c’est impossible. Je ne m’étais pas projetée plus loin. Alors que les mois passaient à Toronto, je me suis demandée ce que j’avais envie de faire ensuite.
■ Rester au Canada ? Non, j’ai envie de continuer de découvrir le monde et je ne sens pas que ma vie soit au Canada.
■ Reprendre des études ? Oh non, cinq ans m’ont déjà paru interminables.
■ Rentrer vivre en France ? Pas pour l’instant.
Il n’existe pas énormément de façons de vivre à l’étranger si on n’est pas étudiant ou sur-qualifié. J’ai d’abord cherché un SVE en Europe puis commencé les démarches pour travailler chez Disney en Floride. Finalement, je me suis de nouveau tournée vers le PVT.
Le choix de l’Australie ?
J’ai beaucoup hésité avec la Nouvelle-Zélande et j’ai même fait un tableau pour et contre.
Australie : temps chaud, ensoleillé et leur accent est adorable. Mais, il y plein de français en PVT, on a une mauvaise réputation et il y a des animaux mortels.
Nouvelle-Zélande : un beau pays avec des gens très accueillants. Mais, il y fait plus frais, pays très pluvieux et il y a des tremblements de terre.
J’ai eu une discussion avec un collègue canadien qui a fait un PVT en Australie. Il m’a dit que la Nouvelle-Zélande est plus chère et les salaires plus bas. Il a ajouté que pour lui l’Australie ressemblait au Canada mais avec un meilleur temps. Après, il parait que les gens tombent sous le charme du premier pays qu’ils visitent (entre l’Australie et Nouvelle-Zélande).
Comme j’ai vraiment besoin de soleil, j’ai fini par me décider sur l’Australie. Même si j’avoue que la Nouvelle-Zélande m’attirait plus.
.
.
Pourquoi ne pas rester 2 ans au Canada ?
Le PVT Canada a une durée de deux ans. J’avais déjà vécu 11 mois à Chicago donc je savais que je pouvais tenir un an à l’étranger. Je suis venue au Canada dans l’idée d’y rester un an sachant que si j’aimais vraiment la ville/le pays je pouvais rester plus.
Finalement, je pars avant l’hiver qui est dur et interminable. Je n’aurais pas pu avoir de vacances en décembre avec mon travail et je ne voulais pas manquer un deuxième noël à suivre. J’ai aussi fait le tour de Toronto et il n’y aurait pas d’intérêt pour moi de rester à part pour mon travail. Entre déménager autre-part au Canada ou partir dans un autre pays, je préfère largement aller découvrir une nouvelle culture.

Retourner vivre en France ?

Evidemment, je vais passer quelques semaines en France pour profiter de ma famille et amis (et remanger des bons produits français). Pour l’instant, ma vie est à l’étranger dans des pays/villes non francophones. Vivre à l’étranger me plait pour ses challenges, un intérêt qu’il n’y a pas en France. Je me sens mieux, moins angoissée.
 
J’ai bien sûr des doutes. Après tous ces mois au Canada, j’ai du mal à m’imaginer vivre ailleurs. J’ai peur de moins aimer ma vie en Australie. To be continued.

🐨

[photo : Michael Waters]

2 Replies to “Après le Canada, je pars en WHV en Australie !”

  1. Waouh c’est une super nouvelle !!!
    Je te souhaite une superbe nouvelle aventure en Australie, et je suis ravie de pouvoir continuer à te lire ;D
    C’est marrant car il me semble qu’on va rentrer en France quasi en même temps (je rentre aussi fin Novembre), mais pour ma part je n’ai pas prévu de repartir, ou en tout cas pas dans l’immédiat.
    PS : J’aime bien le détail du petit koala qui remplace la feuille d’érable à la fin de l’article 😉

    1. Merci 🙂 Bien vu pour le petit koala ! J’espère que tu continueras à poster un peu même une fois rentrée.

Laisser un commentaire