Fin de mon PVT Canada, à 10 jours du retour

10 jours. Sur 447 jours qu’aura duré cette expatriation, il ne me reste plus que 10 jours ici. Alors, oui, ça me fait bizarre de penser au départ.

Un mélange d’hâte …
Bien sûr, j’ai très envie de revoir mes proches – famille, amies – et puis mon chat de 17 ans. En 15 mois, je n’ai vu que ma sœur jumelle.
.
Allez-vous me croire si je vous dis qu’il y a sept mois j’ai écrit sur mon ordinateur la liste de tous les produits que je compte acheter dès que je rentre en France ? Une baguette de pain est sans surprise en haut de cette liste suivie de crêpes/galettes (bretonne oblige) et du fromage rappé à l’emmental. Et la liste continue.
.
Je prépare toutes les choses que j’aurai besoin de faire et acheter en France avant l’Australie. Je vais passer deux semaines au Portugal et j’organise aussi tout ça ce qui me prend beaucoup de temps. Je continue aussi de me renseigner sur l’AustralieEn parlant à mes collègues de mon départ, ils sont en fait nombreux à connaitre quelqu’un vivant ou ayant vécu en Australie. Certains ont eux-mêmes fait un WHV en Australie. J’essaye de récupérer des contacts. Ça pourrait m’être utile et peut-être me rendre l’installation en Australie un peu plus simple.
.
Même si mes collègues estiment que ce n’est pas encore l’hiver, pour moi si. Depuis fin octobre, il fait proche de zéro la nuit et environ 6-8 degrés au plus chaud l’après-midi. On a une première vague de grand froid qui arrive cette semaine. Je sens que j’ai fait le bon choix en partant au début de l’hiver.

.

… et de craintes
Ai-je pris la bonne décision ? Vais-je me plaire en Australie ? Et si finalement ma vie à Toronto me manquait ? Ça ressemble en fait au ressenti que j’avais avant de prendre l’avion direction Toronto. Le nom des pays changent mais les doutes sont les mêmes.
 .
On se prépare comme on peut à aller vivre à l’étranger, à partir loin et seul mais revenir est la chose la plus dure. J’ai peur de partir de Toronto parce qu’après deux-trois jours en France j’aurais l’impression de n’avoir jamais été au Canada. Je le sais, c’est ce qui s’est passé après Chicago. 
C’est quand on retourne dans ces endroits qui n’ont pas changé qu’on se rend compte qu’on n’est plus le même après une expatriation. Même si cela ne se voit pas. Ma routine française me semble bien loin. J’ai parfois l’impression d’être au Canada depuis plusieurs années. Aller en France est un peu comme une régression, un retour en arrière. Je n’ai pas envie de réentendre les gens parler Français tout autour de moi. Mais, cette fois-ci je rentre pour repartir donc ça sera sûrement différent. Faut que j’en profite au maximum.
 .
Les jours passent bien trop vite ces dernières semaines. J’ai l’impression que le temps m’échappe.

🍁

4 Replies to “Fin de mon PVT Canada, à 10 jours du retour”

  1. Je partage entièrement ton ressenti !
    Pour ma part il ne me reste plus que 20 jours alors moi aussi je n’arrête pas de penser à mon retour, entre craintes et excitation…
    Mais comme tu le dis, tu vas repartir alors profite-bien de ton retour en France pour voir tes proches et retrouver la gastronomie française 😉

    1. Oui, heureusement que je repars après en Australie sinon je serais dans un tout autre état d’esprit.
      Il y a des jours où j’ai hâte d’être en France et d’autres où j’ai envie de rester ici.

  2. Cecile Hancieux dit : Répondre

    Ahhhh je peux imaginer le bonheur que tu auras quand dégusteras ta première baguette en rentrant 🙂
    Bon courage pour ton nouveau projet en Australie !!

    1. Merci ! Je vais avoir du mal à me contenir et ne pas manger la baguette entière ^^

Laisser un commentaire