Plaisirs et difficultés d’une expatriée au Canada

Je suis au Canada depuis maintenant presque quatre mois. Au quotidien, le fait de vivre à l’étranger a des côtés positifs comme négatifs. 

Plaisirs :
– Voir la CN tower et me dire « oui, je suis bien à Toronto ».
– Voyager, découvrir de nouveaux lieux, une autre culture.
– S’entendre dire par les gens que je suis courageuse d’être venue ici seule.
– Parler anglais au quotidien.
– Recevoir des nouvelles de ma famille, des amis (merci whatsapp, skype et facebook).
– Manger des muffins, donuts ou cupcakes à des prix bien moins chers qu’en France.
– Que les gens me disent qu’ils adorent mon accent (quand je parle anglais) alors que moi je le déteste.
– Continuer de suivre sur internet des émissions françaises comme Le quotidien ou Une saison au zoo.

Difficultés :
– M’adapter à la nourriture du pays (vive les OGM).
– Ne pas avoir cinq semaines de congés payés.
– Devoir me recréer un cercle de proches.
– Être absente pour noël et les anniversaires.
– Les mauvaises conditions de travail du Canada.
– Être loin de sa famille et ses ami(e)s.
– Ne plus avoir son généraliste, dentiste ou coiffeur à portée de mains.
– Que (presque) personne ne sache prononcer mon prénom correctement.

🍁

4 Replies to “Plaisirs et difficultés d’une expatriée au Canada”

  1. Pas évident d’être loin de ses proches !!
    Que vas tu faire pour Noël et le nouvel an ? Quelque chose de spécial de prévu ?
    Comment ils prononcent ton prénom en général ?

    1. Pour noël j’ai un repas avec une copine et un autre avec une autre copine. Pour le nouvel an aucune idée car je ne sais pas encore si mon contrat est prolongé et donc si je travaille. Pour le prénom il y a de tout : Mète, Mèti. C’est moins pire qu’à Chicago car ici comme beaucoup sont immigrés ils connaissent plus le son « é » que les américains.

  2. C’est vrai que le fait d’être loin de ses proches, surtout en période de fêtes, n’est pas une chose facile ! Moi aussi on me dit que je suis courageuse d’être partie seule. Et oui c’est toujours plus pratique quand on a son généraliste/dentiste/coiffeur habituel(le) à dispo ^^
    Bon après moi ça ne fait même pas un mois que je suis en Corée…
    Et oh mon dieu tu as déjà fait le tiers du chemin, le temps passe vite !

    1. Oh oui le temps passe vite. Je vais changer de boulot, vais avoir besoin de déménager. Je n’ai quasiment pas voyagé. Bref, après 4 mois c’est loin d’être l’expérience que je veux que cela soit.

Laisser un commentaire